Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux femmes se noient à Canet-en-Roussillon, emportées par un courant

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Le drame s’est produit ce dimanche matin vers 9 heures au large de Canet-en-Roussillon, alors que la baignade n’était pas encore surveillée.

La plage de Canet-en-Roussillon
La plage de Canet-en-Roussillon © Radio France - Marie Rouarch

Canet-en-Roussillon, France

Deux retraitées en vacances de 80 et 81 ans se sont noyées ce dimanche matin peu avant 9 heures sur la plage de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales). Le drame s'est produit au niveau du poste de secours numéro 6 (près du club de plage le Bikini Beach). Une troisième femme de 77 ans a été hospitalisée.

Les trois amies nageaient ensemble, lorsqu'elles ont été emportées par un courant, et n’ont pas réussi à rejoindre la plage. Une première victime a été sortie de l’eau par un témoin, qui a alerté les secours, elle était en arrêt cardio-respiratoire et elle n’a pas survécu. 

Les secouristes qui arrivaient pour prendre leur poste ont immédiatement pris la relève pour aller chercher les deux autres victimes à 100 mètres du bord. L’une a été sortie de l’eau en arrêt respiratoire et n’a pas pu être ranimée, l’autre avait inhalé de l’eau et a été hospitalisée à Perpignan dans un état stable.

En tout, une dizaine de sauveteurs aquatique et deux jet skis ont été dépêchés pour cette intervention qui a duré une heure. 

L'accident a été causé par le courant marin, dû au vent. Une fois emportée, les trois femmes ont tenté de lutter et de rejoindre le bord, s'épuisant ainsi. Selon le chef des pompiers de la plage de Canet-en-Roussillon, Steven Soblinet, il faut au contraire se laisser emporter en attendant que le courant s'atténue et que les secours arrivent. Il rappelle enfin, qu'il ne faut jamais se baigner en dehors des horaires de surveillance. 

Les deux victimes sont originaires de Colomiers (Haute-Garonne) et Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)