Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Double meurtre à Roujan : deux jeunes femmes poignardées par le compagnon de l'une d'entre elles

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Hérault, France Bleu

Deux femmes ont été tuées à coups de couteau ce vendredi 14 janvier 2022, en fin d'après-midi, à Roujan (Hérault). Le suspect de ce double meurtre est le concubin de la plus jeune victime, selon le procureur de la République de Béziers. Il a été interpellé.

C'est dans cet immeuble que s'est déroulé le double meurtre, au premier étage
C'est dans cet immeuble que s'est déroulé le double meurtre, au premier étage © Radio France - Clara GUICHON

Deux femmes ont été tuées à coups de couteau, ce vendredi 14 janvier 2022, en fin d'après-midi, à Roujan, dans l'Hérault. Le drame a eu lieu dans un immeuble du centre-ville de ce village de 2.000 habitants, situé au nord de Béziers, rue du Jeu de Ballon. Les deux victimes sont une jeune femme de 21 ans et sa voisine, âgée de 25 ans.

Le suspect est le compagnon de la plus jeune victime

Le suspect de ce double meurtre, âgé de 22 ans, est le compagnon de la plus jeune femme, une élève infirmière. Ils vivaient ensemble dans un appartement de cet immeuble depuis dix mois . Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers confirme qu'il a été arrêté "dans le restaurant tenu par sa famille", un fast-food qui se trouve en face des lieux du drame. 

Ce vendredi soir, il y est arrivé, les vêtements ensanglantés. Toujours selon le procureur de la République de Béziers, le jeune homme aurait expliqué à ses proches "avoir fait une connerie." Son père s'est rendu dans l'appartement où il a découvert les corps sans vie des deux jeunes femmes, qui présentaient plusieurs plaies faites par une arme blanche. Il a prévenu les gendarmes qui ont interpellé son fils.

"Il estime qu'il était alors dans un état délirant, paniqué." - Raphaël Balland, Procureur de la République de Béziers

Lors de sa garde à vue, le suspect a affirmé avoir fumé plusieurs joints de cannabis, dans l'après-midi, avec sa concubine et s'être ensuite senti particulièrement mal : il avait l'impression qu'on voulait le tuer. Il aurait voulu se rendre chez un psychologue mais elle l'en aurait empêché. Ils se seraient alors battus et il lui aurait porté plusieurs coups de couteau notamment au niveau du cou.

La voisine du dessus, une ambulancière de 25 ans qui descendait son chien, aurait proposé son aide et serait entrée dans l'appartement, où ils se seraient également battus, selon les déclarations du jeune homme. Il lui aurait alors porté plusieurs coups de couteau. Le procureur de la République de Béziers précise également que le suspect n'était pas connu de services de police et de justice. La famille de la plus jeune victime a confirmé aux enquêteurs ne jamais avoir eu connaissance ni de coup ni de menace contre elle.

Victime de violences conjugales, composez le 3919.
Victime de violences conjugales, composez le 3919.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess