Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux frères condamnés à cinq et six ans de prison ferme pour la fusillade dans le quartier du Sanitas à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Deux frères ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel de Tours à cinq et six ans de prison ferme pour leur implication dans une fusillade dans le quartier du Sanitas en juillet 2017. Les trois autres prévenus ont été relaxés faute de preuves.

Le jugement a été rendu jeudi par le tribunal de Tours
Le jugement a été rendu jeudi par le tribunal de Tours © Maxppp - PQR/Le Parisien/Maxpppp

Tours, France

Le tribunal correctionnel de Tours a rendu son jugement jeudi dans l'affaire de la fusillade qui avait eu lieu en juillet 2017 au cœur du quartier du Sanitas à Tours. Ce jour-là, vers 13h15, un scooter sur lequel se trouvent deux personnes au visage dissimulé s'arrête devant la terrasse d'un café de la place Saint-Paul. Le passager du deux-roues tire à plusieurs reprises sur un homme qui se trouve attablé avec des amis à la terrasse d'un café. La victime reçoit deux balles de neuf millimètres dans la cuisse. Une affaire survenue sur fond de rivalité entre familles africaines et maghrébines autour d'un trafic de cannabis.  

Au total, cinq hommes comparaissaient pour leur implication dans ce règlement de compte. Finalement, les deux auteurs de cette fusillade ont été condamnés à six et cinq ans de prison.Les autres prévenus ont été relaxés faute de preuves. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu