Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux gardes à vues dans l'enquête sur la tête de sanglier à Pont-de-Beauvoisin

lundi 24 juillet 2017 à 19:02 - Mis à jour le mardi 25 juillet 2017 à 6:02 Par Laurent Gallien, France Bleu Isère

Samedi matin, le 22 juillet, une tête de sanglier avait été retrouvée clouée à la porte d'une association musulmane de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Deux personnes ont été mises en garde à vue lundi soir.

Les gendarmes entendent deux personnes depuis ce lundi
Les gendarmes entendent deux personnes depuis ce lundi © Maxppp -

Le Pont-de-Beauvoisin, France

Deux personnes ont été mises en garde à vue en Nord-Isère ce lundi, dans l'affaire de cette tête de sanglier sanguinolente accrochée samedi à la porte d'une association musulmane de Pont-de-Beauvoisin. La tête clouée sur la porte d'entrée avait été découverte par des fidèles venus suivre la prière. Des faits condamnés immédiatement par le maire de la commune Michel Serrano.

Soirée trop arrosée et "très mauvaise blague"

Ces deux deux jeunes de 23 et 20 ans, étaient totalement inconnus des services de police et de justice, ni pour êtres racistes. Il semble plutôt que la soirée de samedi, trop arrosée, ait tournée à la très mauvaise blague, d'après la procureur de la République de Bourgoin-Jallieu.

Ces deux jeunes hommes sont convoqués devant le tribunal de Bourgoin-Jallieu le 7 Septembre. Ils répondront de "provocation à la haine raciale en lien avec une religion".