Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux gendarmes blessés lors d'une interpellation mouvementée près de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle

Deux gendarmes de Charente-Maritime ont été frappés et copieusement insultés, à l'occasion du contrôle d'un véhicule, lundi soir, sur le parking d'un supermarché de Salles-sur-Mer, auquel les occupants du véhicule ont tenté de se dérober. Ils sont en garde à vue.

Quand un banal contrôle de police tourne à l'interpellation musclée. C'était lundi soir à Salles-sur-Mer, près de La Rochelle.
Quand un banal contrôle de police tourne à l'interpellation musclée. C'était lundi soir à Salles-sur-Mer, près de La Rochelle. © Radio France - Marie Ameline

Quand un banal contrôle de gendarmerie donne lieu à une interpellation mouvementée... C'était lundi soir à Salles-sur-Mer près de La Rochelle. Deux gendarmes en patrouille de la brigade de La Jarrie souhaitent comprendre la présence d'un fourgon, tous feux éteints, sur le parking vide d'un supermarché. Etrange, car il est 21h passées.

Mais à l'arrivée des gendarmes, le conducteur du fourgon décide de prendre la fuite. Il est bloqué avant de quitter le parking. C'est au moment de vérifier l'état alcoolique du conducteur, que ce dernier, se sachant positif, cède à la violence. Insultes, et coups au visage d'un des gendarmes.

Le passager du fourgon s'en mêle, et veut lui aussi frapper le gendarme, dont la collègue sort alors son Taser. Le passager se retourne alors et frappe aussi la gendarme. Il faudra l'usage du pistolet électrique pour les raisonner.

Le conducteur, âgé de 49 ans, et son passager de 26 ans, ont été placés en garde à vue, pour violences et outrages. Les deux gendarmes se sont vu reconnaître 6 jours d'ITT (pour l'homme) et 7 jours d'ITT (pour la femme). Ils ont pu regagner leur domicile lundi soir.

La gendarmerie a tenu à rendre hommage à ces collègues sur les réseaux sociaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess