Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Deux gilets jaunes interpellés au viaduc des Égratz pour entrave à la circulation

dimanche 25 novembre 2018 à 18:42 Par Valentine Letesse, France Bleu Pays de Savoie

Deux gilets jaunes ont été interpellés dimanche 25 novembre au viaduc des Égratz à Passy, en Haute Savoie. Après l'évacuation des gendarmes il ont tenté une nouvelle opération escargot.

Le blocage total des gilets jaunes au viaduc des Égratz le samedi 24 novembre.
Le blocage total des gilets jaunes au viaduc des Égratz le samedi 24 novembre. © Radio France - Alix Bruel

Passy, France

Deux gilets jaunes ont été interpellés ce dimanche au viaduc des Égratz à Passy, en Haute Savoie, pour entrave à la circulation. Les conducteurs ont tenté une nouvelle opération escargot aux alentours de 17 heures 30.

Les gilets jaunes sont revenus après l'évacuation

Ce dimanche matin, les gendarmes ont évacué la zone où près 400 gilets jaunes étaient rassemblés ce weekend. Leur barrage filtrant s'est transformé samedi en blocage total. Près d'une centaine de camions ont été stockés sur l'aire du Fayet et les voitures étaient déviés sur un autre itinéraire en attendant leur départ.

Cet après-midi, les forces de l'ordre étaient toujours sur place pour sécuriser la zone et éviter de nouveaux bouchons mais ça n'a pas empêché plus d'une dizaine de manifestants de revenir. La plupart manifestaient sur le coté de la route mais deux gilets jaunes sont montés dans leur voiture pour tenter de lancer une opération escargot sur le viaduc, avant d'être interpellés par les gendarmes.

L’entrave à la circulation est un délit passible de 4500€ d’amende et de 2 ans de prison.