Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Deux Guérétois interpellés pour avoir terrorisé leurs voisins dans le quartier de Pommeil

-
Par , , France Bleu Creuse, France Bleu

Un homme et une femme de 45 ans, habitants près de la rue de Pommeil à Guéret, ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils sont poursuivis pour des menaces, des insultes et parfois des coups infligés à leurs voisins.

Police nationale
Police nationale © Radio France - Gaëlle Fontenit

Le calvaire durait depuis plusieurs semaines pour le voisinage. Deux Guérétois, un homme et une femme de 45 ans, ont semé la terreur dans leurs barres d'immeuble près de la rue de Pommeil, à Guéret. Il leur est reproché des menaces, des insultes et parfois des violences contre leurs voisins, principalement des personnes âgées. Ils habitent chacun dans un bâtiment, situés à un numéro d'intervalle. 

Assis sur des chaises, en bas de leur immeubles, dans les étages et les couloirs, les deux prévenus auraient semé la terreur parmi le voisinage. Au point que l'un des habitants, un homme âgé, n'osait plus sortir son chien : l'animal faisait ses besoins dans l'appartement, sur du papier journal.

Personne, dans un premier temps, n'a osé porter plainte. Jusqu'à ce que les menaces et les insultes cèdent la place à des coups. Les deux prévenus sont accusés d'avoir frappé un de leurs voisins avec une chaise. La police a lancé une vaste enquête de voisinage. Au final, quatre plaintes ont été déposées.

Les deux Guérétois ont été interpellés et placés en garde à vue. Ce samedi 1er août, l'homme, qui a déjà des antécédents judiciaires, a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès en comparution immédiate, le mardi 4 août. Sa comparse, moins connue des services de police, sera convoquée devant la justice au mois de mars.

  • Creuse
Choix de la station

À venir dansDanssecondess