Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux hommes accusés d’attouchements sexuels, lynchés par les baigneurs à la base de loisirs de Draveil

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Deux adolescentes de 12 et 15 ans ont accusé deux hommes de leur avoir fait subir des attouchements sexuels ce dimanche à la base de loisirs du "Port aux Cerises" à Draveil (Essonne). Ces hommes d'une trentaine d'années ont ensuite été lynchés par des baigneurs et le père d'une des jeunes filles.

Base de loisirs de Draveil
Base de loisirs de Draveil - Région Ile-de-France

Draveil, France

Selon les informations de France Bleu Paris, ces deux hommes de nationalité moldave qui étaient alcoolisés ont commencé à jouer avec les adolescentes dans l'espace baignade. Jouer à ce jeu qui consiste à couler l'autre personne dans l'eau. C'est là que l'une des jeunes filles dit avoir été touchée à la poitrine. Elle a crié, alerté les baigneurs qui ont commencé à tabasser les deux hommes. Le père de l'une des deux adolescentes a également participé à ce lynchage. Ces deux hommes ont été ensuite exfiltrés par des agents de sécurité de la base de loisirs. L'un souffre d'un traumatisme crânien et de plusieurs fractures (au nez au et au poignet). L'autre a les côtes fêlées et le visage tuméfié. Après avoir été placés en garde à vue, ils ont été relâchés mais l'un deux était toujours hospitalisé ce mardi.   

Le parquet d'Evry cherche à déterminer "si les faits dénoncés ont bien été commis" 

Toujours selon les informations de France Bleu Paris, l'exploitation des téléphones portables a révélé dans l'un de ces téléphones la présence de photos de jeunes filles en maillots de bain. Des informations qui ne sont pas confirmées par le parquet d'Evry qui précise que "l'enquête est en cours" et qu'elle "cherche à déterminer si les faits dénoncés ont bien été commis et dans quelles conditions les coups ont été donnés et par qui". 

Sept caméras sur la base de loisirs, bientôt 30 

Patrick Karam, vice-président du Conseil Régional d'Ile-de-France chargé de la Jeunesse et des sports "félicite les agents pour leur réactivité qui a permis d'arrêter ces deux hommes et d'éviter leur lynchage". Il précise également que la vidéo-surveillance devrait être renforcée sur la base de loisirs de Draveil. Il y a sept caméras actuellement, il devrait y en avoir une trentaine. Une subvention de 200.000 euros a déjà été votée. Au total, depuis 2016, la Région a investi 8.5 millions d'euros pour renforcer la sécurité et installer notamment dans toutes les îles de loisirs franciliennes, des caméras avec détection des visages ou encore des drones "proactifs" avec des hauts parleurs qui seront testés cette semaine à Cergy-Pontoise. Cette base de loisirs de Draveil de 163 hectares accueille plus d'un million de visiteurs par an.

Choix de la station

France Bleu