Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux hommes blessés par balles et une victime collatérale cité de la Bricarde à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Une tentative d'homicide à Marseille dans la nuit de samedi à dimanche. Les marins-pompiers sont appelés pour trois blessés par balles cité de la Bricarde dans le 15e arrondissement de Marseille. Deux hommes sont touchés aux jambes et une jeune femme, victime collatérale, est blessée au cou.

Photo Illustration
Photo Illustration © Maxppp - Michel Clementz

Marseille - France

Vers minuit, cité de la Bricarde dans le 15e arrondissement de Marseille, les marins-pompiers sont appelés pour trois blessés par balles dont une victime collatérale. Des tirs à proximité d'un point de deal

Une femme de 20 ans, victime collatérale 

Deux individus en moto tirent sur les deux victimes au pied d'un immeuble de la cité. Une dizaine de douilles de 9mm sont retrouvées sur place. Les deux hommes de 21 et 19 ans sont blessés au niveau des jambes et du bassin. 

Une jeune femme de 20 ans est également touchée par deux balles au niveau du cou. Elle venait sûrement acheter de la drogue. Son pronostique vital n'est pas engagé. La police judiciaire est saisie de l'enquête et la piste du règlement de compte est privilégiée.

Samia Ghali demande un comité interministériel pour la sécurité à Marseille 

La sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali demande au ministre de l'Intérieur la tenue d'un comité interministériel de sécurité face à ces scènes de guerre qui frappent Marseille : "Vous avez des jeunes armés qui ont 13 et 14 ans. Cette violence ne diminue pas donc et repart de plus belle. Il faut un comité interministériel c'est tous les ministères celui de l'emploi, de la formation, de l'insertion, de l'éducation pour trouver une solution pour une sécurité pérenne."

Choix de la station

France Bleu