Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois mois de prison avec sursis pour deux anciens employés de la thalasso Prévithal de Donville-les-Bains

lundi 27 novembre 2017 à 18:09 - Mis à jour le mardi 28 novembre 2017 à 16:57 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin et France Bleu

Ce mardi, les deux individus qui avaient cambriolé l'institut de thalassothérapie Prévithal, situé à Donville-les-Bains, près de Granville ont été jugés devant le tribunal de Coutances.

La plage de Donville-les-Bains (par Davgrps – CC)
La plage de Donville-les-Bains (par Davgrps – CC)

Coutances, France

En juin dernier, des personnes avaient été interpellées dans le Sud-Manche pour avoir cambriolé l'institut de thalassothérapie Prévithal, situé à Donville-les-Bains, près de Granville. Ces hommes ont été jugés devant le tribunal de Coutances. Ils sont condamnés à trois mois de prison avec sursis.

Ce sont deux hommes âgés de 24 et 29 ans qui, dans la nuit du dimanche au lundi 26 et 27 juin, avaient volé plusieurs milliers d'euros à l'institut de thalassothérapie Prévithal. C’est le commissariat de Granville qui, alerté dès le lundi matin, avait mené l’enquête et interpellé ces deux hommes à leur domicile le mardi 27 juin.

Les auteurs présumés avaient été vus sur les lieux par un salarié de la thalassothérapie. Anciens employés de la thalasso, en garde à vue, ils ont très rapidement reconnu les faits et expliqué qu'ils avaient dérobé un coffre-fort, un fond de caisse et des caissettes contenant en tout près de 40.000 euros en chèques et en argent liquide.

L'homme de 29 ans vivant à Saint-Pair-sur-Mer et celui de 24 ans habitant Donville remis en liberté il y a cinq mois ont été jugés ce mardi devant le tribunal correctionnel de Coutances. Quant au butin il a été intégralement retrouvé et pour cause : les deux malfaiteurs n'avaient pas réussi à ouvrir le coffre-fort !