Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux hommes mis en examen après la mort d'un guéretois dans l'Allier

mercredi 13 juin 2018 à 10:53 Par Maxime Fayolle, France Bleu Berry, France Bleu Creuse et France Bleu Pays d'Auvergne

Un guéretois d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort dimanche à Mesples, dans l'Allier. Deux de ses amis ont été mis en examen. La piste criminelle est privilégiée par la justice.

© Maxppp - Samuel Coulon

Mesples, France

Deux hommes ont été mis en examen après la mort d'un guéretois d'une cinquantaine d'années à Mesples, dans l'Allier, à la jonction entre la Creuse, le Cher et l'Allier. Les faits se sont déroulé dans la soirée de samedi à dimanche. Le guéretois, domicilié à La Souterraine, a été retrouvé par des promeneurs, au bord d'une route, dimanche matin.

La soirée de samedi en question

Les deux hommes poursuivis sont des amis du guéretois. L'un d'entre eux l'hébergeait à Viplaix (Allier) depuis quelques semaines. Les enquêteurs cherchent à comprendre ce qui s'est passé samedi soir. Les trois hommes ont passé la soirée ensemble, une soirée visiblement alcoolisée et qui va dégénérer pour des raisons encore floues. 

Le guéretois sera abandonné au bord d'une route, inconscient. Son corps portait des traces de coups. Etait-il déjà mort à ce moment-là ? L'autopsie, pratiquée lundi, n'a pas pu l'affirmer. Son inconscience peut être due à l'alcool ou aux coups, ce qui, là encore, n'est pas certain. 

Le pôle d'instruction de Cusset gère ce dossier. Une enquête est ouverte pour plusieurs chefs, notamment "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" et "délaissement d'une personne hors d'état de se protéger". La première qualification est punie de quinze ans de réclusion criminelle, la seconde de vingt ans.

Deux hommes poursuivis, deux versions très différentes

Des prélèvements ont été pratiqués sur la victime. Ils devront permettre de démêler le vrai du faux, dans une affaire où les deux hommes poursuivis fournissent deux versions très différentes. Les résultats sont attendus pour la fin de semaine ou le début de la semaine prochaine. Dans l'attente, les deux hommes ont été placés en détention provisoire, l'un à Moulins, l'autre à Montluçon.