Faits divers – Justice

Deux hommes placés en détention provisoire après la poussée de violence à Brive

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin mardi 11 avril 2017 à 18:06

La police de Brive a été prise pour cible ce week-end
La police de Brive a été prise pour cible ce week-end © Maxppp -

Ils sont soupçonnés de s'en être pris aux policiers de la cité gaillarde, ce week-end, a priori sur fond de représailles contre la police et la justice qui ont mis fin à des trafics de stupéfiants ces dernières semaines.

Ils ont demandé un délais pour préparer leur défense et seront jugés le 12 mai prochain par le tribunal correctionnel de Brive. Mais, en attendant, ces deux hommes soupçonnés d'avoir mis la pagaille dans Brive ce week-end avec notamment un début d'incendie à l'école de Gaubre, sur fond de représailles avec la police et la justice après la condamnation d'un dealer, viennent d'être placés en détention provisoire.

Outrages et caillassage de voiture de police

Le premier, âgé de 36 ans et qui a deux mentions à son casier judiciaire, est poursuivi pour outrages en récidive. Il est soupçonné de s'en être pris à un policier de couleur dans la nuit de ce samedi à ce dimanche dans le quartier de Tujac. Il nie les faits et a été conduit à la prison de Périgueux. Le second, âgé de 18 ans et sans aucun antécédent judiciaire, devra lui répondre d'outrages et de menaces sur les policiers, mais aussi de violences et de dégradation de bien d'utilité publique pour avoir caillassé une voiture de police. Il a lui été conduit à la prison de Guéret.