Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux hommes mis en examen après un meurtre dans le quartier de Basseau à Angoulême

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Deux hommes ont été mis en examen ce vendredi par un magistrat instructeur à Angoulême. Ils doivent répondre d'"homicide volontaire et association de malfaiteurs" pour l'un, complicité pour l'autre, après le meurtre d'un jeune Royannais lundi dans le quartier de Basseau.

Les faits se sont déroulés lundi après-midi, rue Guy-Riffaud à Angoulême
Les faits se sont déroulés lundi après-midi, rue Guy-Riffaud à Angoulême © Radio France - Pierre MARSAT

Selon les premiers résultats de l'enquête, c'est une transaction de stupéfiants qui a mal tourné, ce lundi. Il ne s'agit donc pas d'un règlement de comptes, mais d'une discussion qui a dégénéré, et qui a conduit l'un d'eux à utiliser un fusil de chasse à grenaille contre la victime. On ne sait pas s'il y a eu un ou deux coups de feu, mais la grenaille a causé des plaies sur tout le corps du Royannais, ce qui a provoqué une hémorragie interne entraînant le décès du jeune Charentais-Maritime.

Complicité d'homicide volontaire

Le deuxième homme était présent sur place et ne s'est pas opposé au passage à l'acte. Des investigations, sur commissions rogatoires, sont en cours, pour identifier précisément les rôles de l'un et de l'autre. Un troisième homme a d'abord été placé en garde à vue, avant d'être libéré jeudi soir, mis hors de cause car il n'était pas présent sur place. Les deux hommes ont été mis en examen vendredi soir, pour "homicide volontaire et association de malfaiteurs" pour l'un, complicité pour l'autre. Le Procureur de la République a requis la mise en détention provisoire des deux jeunes, âgés de 21 et 22 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess