Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux hommes suspectés de cambriolages en Dordogne arrêtés lors d'un contrôle Covid

-
Par , France Bleu Périgord

Deux Roumains de 27 ans seront jugés ce jeudi 15 avril au tribunal de Bergerac en comparution immédiate. Ils devront répondre de 12 cambriolages commis de février 2019 à octobre 2020. Ils ont été arrêtés lors d'un contrôle Covid à Versailles.

Deux hommes suspectés de cambriolages en Dordogne arrêtés lors d'un contrôle Covid
Deux hommes suspectés de cambriolages en Dordogne arrêtés lors d'un contrôle Covid © Radio France - Flavien Groyer

Ils seront jugés ce jeudi au tribunal de Bergerac et devront répondre de 12 cambriolages commis de février 2019 à octobre 2020 dont cinq en Dordogne selon la procureure de Bergerac Odile de Fritsch. Ces deux jeunes roumains cambriolaient de nuit des magasins d'outillages. Le préjudice est estimé à 100 000 euros. 

Arrêtés lors d'un contrôle Covid

Ces deux hommes se sont fait arrêter lors d'un banal contrôle Covid samedi 10 avril près de Versailles en région parisienne. Ils devaient être interpellés en mars de l'an dernier. Avec le premier confinement, ils avaient décidé de rentrer en Roumanie. 

100 000 euros de préjudice

Le mode opératoire est toujours le même : les deux hommes plus ou moins salariés d'une entreprise d'isolation à Paris, profitent d'un utilitaire mis a leur disposition pour effectuer des chantiers dans toute la France. Ils font des repérages en semaine et commettent leurs cambriolages le vendredi soir et dans la nuit. Ils remontent ensuite tout le matériel volé vers la région parisienne. Taille-haies, tronçonneuses, : le petit outillage était ensuite vendu à des compatriotes. Le préjudice serait d'environ 100.000 euros. 

Les deux hommes, sans domicile connu, ont déjà été condamnés pour des mêmes faits de vols en réunion en 2014. Une information judiciaire a été ouverte. Présentés à un juge d'instruction lundi soir, ils devraient faire l'objet d'un mandat de dépôt. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess