Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une enquête ouverte après deux incendies coup sur coup dans le même immeuble à Waziers

-
Par , France Bleu Nord

Après deux incendies à moins de 24 heures d'intervalle dans un immeuble de Waziers, la police nationale ouvre une enquête dimanche 9 mai. Le premier sinistre n'a pas fait de blessé dans la nuit de vendredi à samedi, mais le second, dimanche matin, a légèrement intoxiqué deux personnes.

Trente-six habitants ont dû évacuer leur logement au beau milieu de la nuit dimanche 9 mai.
Trente-six habitants ont dû évacuer leur logement au beau milieu de la nuit dimanche 9 mai. © Radio France - Flavien Groyer

Le premier incendie a pris dans la cave d'un immeuble rue Achilles Dincq vers 6 heures du matin samedi 8 mai. Il n'y a pas eu de blessé. Mais le lendemain, un nouveau feu de détritus a forcé les 36 habitants de cet immeuble a évacuer au beau milieu de la nuit. Deux personnes sont légèrement intoxiquées. Le commissariat de Douai est en charge de l'enquête. 

Les habitants ont dû à nouveau évacuer leur logement vers 1h30 dimanche matin, dans un espace enfumé : le feu a pris sous la cage d'escalier de l'immeuble. Les deux blessés de cette nuit, un homme de 43 ans et une femme de 51 ans, ne sont heureusement que légèrement touchés. Ils ont respiré trop de fumés et ont été transportés au centre hospitalier de Douai pour faire quelques examens. 

Mais ces deux incendies en moins de 24 heures interpellent les riverains "surpris et choqués" selon le maire de la commune Laurent Desmons. "Il y a quelque chose qui se passe" affirme l'édile dimanche matin, qui décrit pourtant un quartier calme, sans problème de voisinage. Une enquête de police est donc en cours pour identifier les raisons de ces incendies. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess