Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux individus interpellés après une agression à Limoges, un fusil retrouvé dans leur véhicule

lundi 31 juillet 2017 à 16:44 Par Solène de Larquier, France Bleu Limousin

Deux hommes ont été interpellés à Limoges après une agression sur un groupe de jeunes dimanche matin. Un fusil a été retrouvé à bord de leur véhicule par la police. Leur garde à vue est toujours en cours.

La garde à vue des deux individus est toujours en cours. (photo d'illustration)
La garde à vue des deux individus est toujours en cours. (photo d'illustration) © Radio France - Lionel Vadam

Limoges, France

Une bagarre qui aurait pu très mal tourné. Dimanche matin, vers 07 heures, un groupe d'hommes qui semblait sortir de boîte de nuit s'en prend à des jeunes Macédoniens qui rentraient chez eux. Selon les témoins, les agresseurs auraient donné des coups de bâton, des coups de poing et coups de pieds à deux frères. Ces derniers ont dû être pris en charge par les pompiers. Les agresseurs ont également brandi un fusil à canon scié lors de la rixe mais ne l'ont pas utilisé.

Deux des assaillants ont tenté de prendre la fuite à bord de leur véhicule avant de l'abandonner place de Haute-Vienne en voyant arriver les forces de l'ordre. L'une des victimes a pu faire une description précise des agresseurs et la police a rapidement arrêté deux hommes de 20 et 28 ans sur le boulevard Louis Blanc, visiblement très alcoolisés. Lors de la fouille de leur véhicule, les policiers ont retrouvé le fusil sorti pendant l'agression.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue, hier soir, à l'issue de leur dégrisement. Leur garde à vue est toujours en cours et peut se prolonger jusqu'à demain matin.