Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Drôme : deux jeunes braquent l'hôtel qui logeait les CRS

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Ces deux adolescents ont réussi à partir avec le fonds de caisse de l'hôtel, situé aux Tourettes (Drôme), ce jeudi. L'un d'eux a été rattrapé par les policiers, l'autre a été interpellé plus tard chez ses parents.

Une voiture des gendarmes, photo d'illustration
Une voiture des gendarmes, photo d'illustration © Radio France - Philippe Paupert

Les Tourrettes, France

Mauvaise pioche pour deux jeunes cambrioleurs ce jeudi soir. Ils ont braqué un hôtel aux Tourettes au nord de Montélimar (Drôme)... sans savoir que des CRS s'y étaient installés !

Ce jeudi soir, vers 19h, les deux adolescents - une fille de 17 ans et un garçon de 16 ans - menacent avec un tournevis l'employé à l'accueil de l'établissement. Il s'écarte et les deux voleurs partent avec le fonds de caisse, environ 300 euros.

Poursuivis par les CRS

L'employé donne l'alerte. Les CRS prennent en chasse les malfaiteurs et préviennent les gendarmes. Deux policiers parviennent à interpeller la jeune fille. En la fouillant, ils retrouvent l'argent. Son complice parvient à s'enfuir. Mais il a la mauvaise idée de rappeler la jeune fille sur son portable. Les gendarmes l'identifient et vont l'interpeller directement chez ses parents.

Les deux adolescents sont déjà connus de la gendarmerie, notamment pour des cambriolages. Vendredi midi, ils étaient toujours en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu