Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux jeunes cambrioleurs interpellés à Prades-le-Lez avec 10.000 euros de butin

mercredi 8 août 2018 à 19:30 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Deux jeunes mineurs ont été interpellés à Montpellier pour des cambriolages commis dans le secteur de Prades-le-Lez (Hérault). Ils avaient notamment dévalisé un collectionneur d'appareils photo argentiques.

Les jeunes cambrioleurs ont dérobé pour 10 000 euros d'appareils photos
Les jeunes cambrioleurs ont dérobé pour 10 000 euros d'appareils photos © Maxppp -

Prades-le-Lez, France

Deux jeunes de 16 et 17 ans ont été interpellés pour une série de cambriolages dans le secteur de Prades-le-Lez.  Ils ont été pris en flagrant délit lundi faisant l'inventaire du butin de leurs cambriolages à Montpellier. Lorsque la police repère leur petit manège place Roger Salengro à Montpellier, les deux jeunes sortent en effet de multiples objets d'un sac : un ordinateur, plusieurs appareils photos, une tablette numérique et des bijoux. 

En voyant la police, ils prennent la fuite en abandonnant leur butin. Le premier est interpellé, le second réussi à s'échapper mais oublie sa sacoche avec sa carte de bus. Les policiers vont donc le cueillir chez lui à Prades-le-Lez. 

Dans le garage, ils découvrent une douzaine d'appareils photo aregntiques de collection, un butin estimé à 10.000 euros. Tous ces objets provenaient de deux cambriolages perpétrés début août à Prades-le-Lez.

L'un des jeunes nie en bloc toute implication, mais le second reconnait les faits, et avoue être l'auteur d'autres vols par effraction en juin et juillet à Saint-Vincent-de-Barbeyrargues, avec un simple tournevis pour crocheter fenêtres et volets.