Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux jeunes charentais et un Périgourdin interpellés pour des canulars téléphoniques

vendredi 3 novembre 2017 à 18:53 Par Benjamin Fontaine, France Bleu La Rochelle, France Bleu Périgord et France Bleu

Trois jeunes de Charente-Maritime et de Dordogne ont été arrêtés ces derniers mois, soupçonnés d'avoir commis des canulars téléphoniques visant les pompiers, les gendarmes ou les services de police.

Les appels étaient passés depuis des serveurs à l'étranger. (Photo d'illustration)
Les appels étaient passés depuis des serveurs à l'étranger. (Photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Trois jeunes cyberdélinquants ont été arrêtés ces derniers mois à La Rochelle et Périgueux, soupçonnés d'avoir commis des canulars téléphoniques. Selon les informations de franceinfo, ils visaient principalement les services d'urgence, pompiers, gendarmes et police.

Un pseudo : "Philippe Maurice"

Les trois jeunes passaient leurs appels la nuit. Ils s'amusaient par exemple à mettre en relation un commissariat de police avec des pompiers créant des conversations incompréhensibles et de véritables dialogues de sourds. Les pirates cachés sous le pseudonyme "Philippe Maurice" se joignaient à ces conversations en ricanant ou en proférant des menaces. "Je suis un pirate informatique, je vais m'en prendre à votre réseau." Seize appels masqués ont été recensés en Seine-et-Marne, à Paris, et 43 ailleurs en France (La Rochelle, Périgueux, Troyes, Marseille ou encore Carcassonne).

Des appels passés via des serveurs étrangers

Ces jeunes âgés de 17 à 20 ans maîtrisaient très bien les outils informatiques. Ils ont passé leurs appels via des serveurs à l'étranger selon une pratique baptisée "spoofing". Une plainte a été déposée fin 2016 par la direction de la sûreté départementale de Seine-et-Marne. Un des deux jeunes charentais, âgé de 18 ans, a été interpellé en décembre dernier. Au mois de septembre 2017, le Périgourdin de 17 ans et le second Rochelais de 20 ans ont été interpellés.

Les trois "geeks" ont reconnu les faits lors de leur garde à vue. L'affaire a été révélée ce 2 novembre par le parquet de Melun et les dossiers ont été transmis aux parquets de Périgueux et La Rochelle. Ils décideront des suites à donner.