Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux jeunes creusois condamnés pour avoir volé, brûlé et dégradé des voitures à Chénérailles

lundi 29 janvier 2018 à 18:54 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Creuse

Deux jeunes, de 18 et 22 ans, ont été condamnés ce lundi par le tribunal correctionnel de Guéret. La semaine dernière, à Chénérailles, ils ont volé et brûlé deux voitures. Ils ont également dégradé deux autres véhicules. L'un écope de quatre mois de prison ferme, l'autre de six mois avec sursis.

Le plus jeune des deux prévenus, âgé de 18 ans, écope de quatre mois de prison ferme.
Le plus jeune des deux prévenus, âgé de 18 ans, écope de quatre mois de prison ferme. © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

Les deux jeunes creusois ont été interpellés jeudi dernier dans les rues de Chénérailles. La nuit précédente, ils sont soupçonnés d'avoir volé des voitures, puis de les avoir brûlées. 

Deux versions s'affrontent devant le tribunal

A la barre, les versions sont contradictoires. L'un assume tout, l'autre nie en bloc. Le plus jeune des prévenus, âgé de 18 ans, ne cesse de répéter : "ce n'est pas moi". Son propre avocat admet pourtant qu'une relaxe serait un miracle.

Pour le procureur, la culpabilité du jeune homme ne fait aucun doute. Deux de ses comparses ont en effet avoué, notamment celui qui est jugé à ses côtés. A la barre, ce dernier, âgé de 22 ans raconte la nuit où, selon ses propres mots, "ils ont fait n'importe quoi".

"Des bêtises de gamins qui se sont enivrés"

Cette fameuse nuit, les quatre jeunes présents ont beaucoup bu. Deux d'entre eux sont sortis vers 1h du matin et ont volé une voiture. Celle-ci est tombée en panne. Ils ont tenté d'en forcer deux autres, finalement la quatrième s'est ouverte mais n'a pas démarré. Les jeunes ont alors décidé de la brûler, et d'incendier également la première pour effacer leurs empreintes.

Quand la présidente du tribunal demande qui a volé et mis le feu à ces voitures, le prévenu âgé de 22 ans, présenté comme le suiveur de la bande, ne veut pas répondre. Il l'admet, il a peur des représailles. Son autre comparse, passé lui aussi aux aveux, a déjà donné le nom du jeune de 18 ans.

Dans le box, ce dernier répète encore et toujours que ces accusations sont fausses : "ils disent ça car ils n'aiment pas les gitans". Le procureur finit par s'agacer. Pour lui, le jeune majeur devrait assumer. Il conclut d'ailleurs avec cette citation : "la franchise est la meilleure arme du juste".

Interdiction de se rendre à Chénérailles

Le prévenu âgé de 18 ans est finalement condamné à huit mois de prison, dont quatre avec sursis. L'autre jeune écope de six mois de prison avec sursis. Les deux ont obligation de suivre une formation afin d'obtenir un travail et ont interdiction de se rendre à Chénérailles.

Les deux autres jeunes poursuivis pour les mêmes faits, et qui sont mineurs, seront présentés prochainement au juge des enfants.