Faits divers – Justice

Deux jeunes de 16 et 19 ans écroués après des agressions commises dans le Libournais

France Bleu Gironde vendredi 27 juin 2014 à 7:05

Les gendarmes de la Drôme ont finalement interpellé le lanceur de boules de pétanque
Les gendarmes de la Drôme ont finalement interpellé le lanceur de boules de pétanque © Maxppp

Un jeune homme de 19 ans et un adolescent de 16 ans ont été mis en examen pour vols avec violence et incarcérés à la maison d'arrêt de Gradignan. Ils ont agressé deux sexagénaires à leur domicile, à une semaine d'intervalle, à St Seurin sur l'Isle et Porchères, pour se servir de leurs cartes bancaires.

Deux agressions commises à une semaine d'intervalle dans le Libournais viennent d'être élucidées par les gendarmes de la Gironde. Deux garçons de 16 et 19 ans s'en sont pris à deux personnes qui vivent seuls, en les agressant  pour de l'argent. Présentés au Parquet de Libourne, les deux jeunes ont été mis en examen ce jeudi pour vols avec violence, et écroués à la maison d'arrêt de Gradignan .

La victime abandonnée inconsciente au bord de la rivière

La première agression a eu lieu dans la soirée du 16 juin, à St Seurin sur l'Isle. Le duo a sonné chez un homme de 66 ans, qui habite dans une résidence pour personnes âgées. Les deux jeunes l'ont aussitôt menacé avec un pistolet, l'ont fait mettre à genoux, puis l'ont embarqué dans son propre véhicule, direction la Dordogne. Ils ont ensuite obligé leur victime à effectuer un retrait à un distributeur automatique de billets. Sur le chemin du retour, l'homme a été violemment frappé à coups de poing au visage, puis abandonné inconscient sur les bords de la rivière l'Isle, au Pizou, en Dordogne. Il n'a été retrouvé que le lendemain matin, et hospitalisé à Libourne.

La seconde agression s'est produite  une semaine plus tard, à Porchères. Là, c'est une femme de 58 ans qui a été prise pour cible. Au moment où elle quittait son domicile, elle aussi a été surprise par deux hommes armés qui lui ont dérobé du liquide, ses cartes bleues. Puis l'ont emmené elle aussi dans sa propre voiture. Ils lui ont fait retirer 140 euros à un DAB, l'ont  ramenée chez elle, avant de la menacer à nouveau et de prendre la fuite.Grâce au signalement donné par les deux  victimes, les gendarmes de la compagnie de Libourne et de la section de recherches de Bordeaux-Bouliac ont rapidement retrouvé les deux agresseurs. Ils les ont pistés jusque dans un parking souterrain de St Seurin sur l'Isle où ils avaient abandonné l'un des véhicules volés. Ils n'ont pu que reconnaître les faits. Le juge de la détention et des libertés a décidé après leur mise en examen de les placer en détention provisoire.

Partager sur :