Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Trois kayakistes meurent en Baie de Somme, un quatrième retrouvé en état d'hypothermie

-
Par , , France Bleu Picardie, France Bleu

Les corps de trois kayakistes, deux hommes et une femme ont été retrouvés au Crotoy ce dimanche. Un adolescent de 15 ans est hospitalisé en état d'hypothermie. Selon le maire de la commune, ils pourraient avoir été emportés par une vague. Le parquet a ouvert une enquête.

Les quatre kayakistes étaient recherchés depuis samedi en baie de Somme (image d'illustration)
Les quatre kayakistes étaient recherchés depuis samedi en baie de Somme (image d'illustration) © Radio France - Vincent Schneider

Amiens, France

Les corps de trois des quatre kayakistes portés disparus ce samedi soir, ont été retrouvés au Crotoy. Il s'agit de deux hommes, âgés de 56 et 47 ans, et d'une femme âgée de 54 ans. Deux ont été découverts vers minuit, les recherches se sont ensuite poursuivies toute la nuit pour retrouver le deuxième homme porté disparu. Son corps a finalement été découvert dans le bassin de Chasse, au niveau de la digue du Crotoy, vers 4 heures du matin.

Les kayaks retournés par une vague ?

Un adolescent de 15 ans, qui participait à la sortie en mer, a été retrouvé non loin de là. Il a été hospitalisé au centre hospitalier d'Abbeville en état d'hypothermie. Selon le maire de la commune, Stéphane Haussoulier, l'adolescent a déclaré aux gendarmes que les kayaks du groupe ont été retournés par une vague.

Ils avaient des combinaisons, des gilets de sauvetage. Ce sont pour certains des gens extrêmement aguerris qui connaissaient très bien la baie - Stéphane Haussoulier

Les quatre kayakistes portés disparus samedi soir faisaient partie d'un groupe de huit, des membres du club de kayak de Saint-Valery-sur-Somme partis pour une sortie en mer depuis le Hourdel, en Baie de Somme. Le groupe s'est séparé, une partie préférant poursuivre la virée jusqu'à Cayeux-sur-Mer. Leur arrivée était prévue pour 17 heures ce samedi mais ils ne sont jamais réapparus. Un membre du groupe a alors prévenu les secours.

Les 4 kayakistes, très expérimentés, étaient tous membres du club de kayak de Saint-Valery-sur-Somme - Radio France
Les 4 kayakistes, très expérimentés, étaient tous membres du club de kayak de Saint-Valery-sur-Somme © Radio France - Marc Bertrand

Des kayakistes du coin, habitués aux sorties en mer

Les conditions météo étaient pourtant clémentes en Baie de Somme. Selon Stéphane Haussoulier, le maire de la commune, les quatre kayakistes, qu'il connaît bien, sont des gens du coin, "habitués aux sorties en mer. Ce sont pour certains des gens extrêmement aguerris qui connaissaient très bien la baie depuis des années. Mais bien sûr, la baie de Somme a des courants qui peuvent être très violents. Cette fois-ci, elle a rappelé qu'elle pouvait être très dangereuse"

Parmi les trois kayakistes morts ce samedi, certains avaient participé à des expéditions dans le grand Nord.

Une cellule psychologique installée au centre de kayak de Saint-Valery-sur Somme

"Impossible, cela reste impossible" pour Guillaume Dabeaurain, le vice-président du centre de kayak de Saint-Valery-sur-Somme incrédule ce samedi matin. La base nautique où des proches, des familles s'engouffrent en se tenant les coudes. A l'intérieur, une cellule psychologique est installée.

Le dernier accident mortel survenu à un kayakiste en Baie de Somme remonte à 2001.

. - Radio France
. © Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu