Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux marins de vedettes de transport de passagers contrôlés en état d'ivresse dans le Morbihan

mardi 2 octobre 2018 à 15:36 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Deux personnes exerçant des postes à responsabilité sur les vedettes à passagers au départ de Vannes (Morbihan) ont été contrôlées en état d'ivresse, ce dimanche. Ils risquent deux ans de prison et 4 500 euros d'amende.

Les affaires maritimes procèdent maintenant à des contrôles sur les bateaux de transports de passagers (Illustration)
Les affaires maritimes procèdent maintenant à des contrôles sur les bateaux de transports de passagers (Illustration) © Maxppp - Marc Demeure

Bretagne, France

Ils transportaient des voyageurs... en ayant bu! Les affaires maritimes et le peloton motorisé de gendarmerie d'Auray ont contrôlé l'alcoolémie des marins à bord des vedettes de transports de passagers qui partaient de Vannes. 

Des contrôles rendus possibles par une nouvelle réglementation, qui permet aux affaires maritimes d'effectuer des contrôles. Quinze membres d'équipages ont donc été contrôlés dimanche 30 septembre et deux étaient en infraction.

Ils risquent deux ans de prison et 4 500 euros d'amende

Les gendarmes les ont pris en infraction d'exercice "des fonctions de capitaine, chef mécanicien ou personne exerçant la veille sous l’empire d’un état alcoolique", leurs dossiers vont être transmis au parquet. 

Selon le code des transports, ces deux marins risquent deux ans d'emprisonnement, 4 500 euros d'amende et la suppression de leurs brevets de marine marchande. 

D'autres contrôles dans les prochains mois

La Préfecture du Morbihan prévient qu'elle ne compte pas s'arrêter là : "D'autres contrôles seront diligentés dans les mois à venir afin de s'assurer que ces comportements inacceptables qui mettent en danger les passagers comme les autres usagers de la mer ne se renouvellent pas", indique-t-elle dans un communiqué.