Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux mineurs reconnaissent 30 cambriolages dans le secteur de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Interpellés le lundi 20 février, deux mineurs de 15 et 17 ans ont reconnu être les auteurs de 30 cambriolages commis dans le secteur de Montpellier. Malgré leur jeune âge, ils sont déjà multirécidivistes.

Âgés de 15 et 17 ans, ils ont reconnu avoir cambriolé 30 commerces dans le secteur de Montpellier (illustration)
Âgés de 15 et 17 ans, ils ont reconnu avoir cambriolé 30 commerces dans le secteur de Montpellier (illustration) © Maxppp - Jean-François Dupuis

Deux mineurs de 15 et 17 ans ont reconnu être les auteurs de 30 cambriolages à Montpellier, Lattes et Pérols. Entre octobre 2018 et juin 2019, ils ont pris pour cible des restaurants, des pharmacies, des bureaux de tabac et des salons de coiffure. Pour parvenir à les identifier, les enquêteurs se sont notamment basés sur la vidéosurveillance et l'ADN : le premier, un Montpelliérain, était placé dans l’Établissement pénitentiaire pour mineur (EPM) de Lavaur (Tarn). Le second a été cueilli chez lui à Lunel, le lundi 20 janvier.

Malgré leur jeune âge, ils sont multirécidivistes. Déjà interpellés par les gendarmes pour des vols à effraction dans le secteur de Frontignan et déjà interpellés par la police pour des cambriolages commis à Montpellier. 

Celui qui était détenu à Lavaur est retourné dans l'EPM. L'autre a été remis en liberté en attendant d'être mis en examen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu