Faits divers – Justice

Deux mois après les attentats de Paris, le bar "le Carillon" rouvre ce mercredi

Par Julien Baldacchino, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 13 janvier 2016 à 10:26

Le 13 novembre, 15 personnes ont été tuées sur la terrasse du Carillon
Le 13 novembre, 15 personnes ont été tuées sur la terrasse du Carillon © Maxppp

Le Carillon, l'un des bars visés par les attentats du 13 novembre, rouvre ce mercredi matin, deux mois jour pour jour après le drame qui a fait plus de 130 morts. Trois des autres établissements touchés sont encore fermés.

"On va essayer de surmonter tout ça", a confié dans le Parisien mardi Ali Amokhrane, le patron du bar Le Carillon, fermé depuis le 13 novembre dans le 10e arrondissement de Paris. Ce mercredi, ce café rouvre ses portes , "deux mois jour pour jour après les attentats", a précisé le propriétaire de l'établissement.

Le soir du 13 novembre, à l'angle des rues Alibert et Bichat, 15 personnes ont été tuées sur sa terrasse, et sur celle, toute proche, du Petit Cambodge, tuées par un commando de trois terroristes. Depuis, la devanture du café était devenue un mémorial où des dizaines de fleurs et de bougies étaient déposées en mémoire des victimes.

Réouverture prochaine pour le Petit Cambodge

Le mois dernier, deux bars touchés par les attentats ont repris leur activité : le café La Bonne Bière a été le premier, le 4 décembre, à accueillir des clients, suivi le 16 décembre par le Comptoir Voltaire. 

Trois autres établissements touchés par les attentats n'ont pas encore rouvert : le Petit Cambodge, restaurant asiatique, rouvrira fin janvier après avoir ouvert, dans quelques jours, un lieu destiné à la vente à emporter. Pas de date en revanche pour la pizzeria La Casa Nostra ni pour le bar La Belle Equipe, dont le patron a confié sur Facebook que "rien n'est réparable et donc on va tout recommencer", et que "cela prendra le temps qu'il faut".