Climat – Environnement

Deux mois sans voiture ; un défi à relever bientôt à Dijon

Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne mardi 6 septembre 2016 à 18:00

Vous seriez capable de vous passer de votre voiture pendant deux mois ?
Vous seriez capable de vous passer de votre voiture pendant deux mois ?

L'assureur militant propose aux habitants de Dijon et Grenoble, d'abandonner leurs voitures pendant deux mois contre le financement de leurs abonnements aux transports en commun, auto-partage et autres locations de vélos. L'objectif: agir pour le développement durable !

Si l’avenir de la planète vous préoccupe et que vous aimez les défis, celui-là est pour vous ! #sansmavoiture c'est l'opération lancée par la MAIF cette année à Dijon et à Grenoble.

L'assureur militant a déjà expérimenté ça l’an passé à Bordeaux et à Niort. Pendant deux mois, les volontaires acceptent de rendre les clés de leur véhicule, et la MAIF leur propose en échange tout un arsenal d’autres moyens de transports. Ça peut aller des transports en commun à l’auto-partage ou le vélo. Mais la trottinette ou vos jambes, ça marche aussi !

Loïc Guiillemot chargé de projet au service Economie collaborative à la MAIF

« C’est un peu un kidnapping de voiture » s’amuse Loïc Guillemot, chargé de projet au service Economie collaborative à la MAIF. C’est lui qui pilote l’opération. Il précise que pendant les deux mois sans voiture, les frais de parking et la surveillance du véhicule est pris en charge par la société d’assurance, tout comme les deux mois de cotisation. L’objectif c’est de s’inscrire dans une démarche de développement durable, parce que demain « il faudra moins de voitures, moins de bouchons, plus de transports doux et écologiques »

Bordeaux et Niort ont expérimenté l’opération en 2015

C’est la deuxième année que l’opération est mise en place. En 2015, quarante-six volontaires de Bordeaux à Niort ont joué le jeu. A la fin de l’expérience, la plupart d’entre eux ont revendu leur voiture précise Loïc Guillemot. "Ils étaient surtout très fiers d’avoir relevé le défi. Fierté d’avoir participé à une éco-expérience et d'avoir géré tous leurs déplacements y compris pendant les vacances scolaires (pour rappel l'opération se déroule en octobre et novembre), période pendant laquelle il faut emmener les enfants ailleurs qu’à l’école.»

A Dijon c’est le samedi 1er octobre que les volontaires rendront leurs clés. Près d'une centaine de familles ont déjà fait leur pré inscription dans les deux villes. Si ça vous tente, vous avez jusque fin septembre pour en faire de même !