Faits divers – Justice

La colère du maire de Saint-Rémy-de-Maurienne après le crash d'un petit avion jeudi matin

Par Anne Chovet et Guillaume Roulland, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu jeudi 25 août 2016 à 9:28 Mis à jour le jeudi 25 août 2016 à 18:15

Les enquêteurs sur les lieux du crash
Les enquêteurs sur les lieux du crash © Radio France - Cyrille Ardaud

Un avion de tourisme s’est écrasé ce jeudi matin aux portes de Saint-Rémy-de-Maurienne en Savoie. Les deux occupants sont morts. Le maire, Christian Rochette, ne comprend pas comment l'avion a pu s'écraser à quelques mètres seulement de plusieurs habitations. Il demande la fermeture de l'aérodrome

Un avion biplace s’est crashé ce jeudi matin vers 7h30 à Saint-Rémy-de-Maurienne (Savoie). L’appareil s’est ensuite embrasé. Les deux occupants sont décédés.

Le témoignage de Jacques, un riverain de l'aérodrome et témoin du crash

Selon le maire de la ville, Christian Rochette, le petit avion qui venait de décoller de l’aérodrome de Saint-Rémy-de-Maurienne, "aurait touché un arbre".

On aurait pu avoir un drame beaucoup plus grave

Christian Rochette, maire de St-Remy-de-Maurienne

Yves Loisel, président de l'aéroclub "Les ailes de Maurienne"

L’avion est tombé aux portes de la ville, à proximité de maisons. "Le bout de l’avion est sur la route départementale 74, à dix mètres d’un rond-point" , explique le maire présent sur place. L’élu est en colère : "Il y a un plan de vol sur cet aérodrome qui fait qu’en aucun cas un avion ne doit survoler les maisons". Christian Rochette va demander la fermeture temporaire de l’aérodrome le temps de trouver des mesures "qui soient compatibles avec la vie civile, car c’est impensable qu’il puisse arriver un tel accident."

L'avion s'est crashé au bord de la départementale 74, à quelques mètres seulement des habitations - Radio France
L'avion s'est crashé au bord de la départementale 74, à quelques mètres seulement des habitations © Radio France - Cyrille Ardaud

Les techniciens en identification criminelle sont arrivés sur les lieux du crash en milieu de matinée - Radio France
Les techniciens en identification criminelle sont arrivés sur les lieux du crash en milieu de matinée © Radio France - Christian Rochette

Partager sur :