Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux morts dans un incendie à Bordeaux : les voisins sont sous le choc

-
Par , France Bleu Gironde

Deux personnes sont mortes dans l'incendie d'un appartement d'un immeuble situé dans le quartier Saint-Seurin à Bordeaux. Au lendemain du drame, les voisins des victimes sont encore sous le choc.

L'appartement d'où l'incendie est parti a été placé sous scellés par la police.
L'appartement d'où l'incendie est parti a été placé sous scellés par la police. © Radio France - Louise Buyens

L'incendie de l'appartement du 1er étage de l'immeuble situé au 24 rue Sainte-Luce, dans le quartier Saint-Seurin à Bordeaux, s'est déclaré vers 19h30 dimanche soir.  Deux personnes sont mortes dans le drame et on ne connaît pas encore l'origine du feu.

L'incendie a eu lieu au 1er étage d'un immeuble situé à l'angle des rues Goya et Sainte-Luce, dans le quartier Saint-Seurin à Bordeaux.
L'incendie a eu lieu au 1er étage d'un immeuble situé à l'angle des rues Goya et Sainte-Luce, dans le quartier Saint-Seurin à Bordeaux. © Radio France - Louise Buyens

Les voisins du 2ème et dernier étage de l'immeuble étaient en train de cuisiner quand ils ont vu de la fumée par leur fenêtre.  "On est rapidement sortis avec ma copine et notre chat et on a appelé les pompiers", raconte l'habitant, un jeune homme de 26 ans. Les pompiers sont arrivés très rapidement mais il était déjà trop tard pour le couple habitant dans l'appartement de l'étage en-dessous.  Ils étaient en arrêt cardio-respiratoire et n'ont pas pu être ranimés.  

Dans l'immeuble, les autres locataires sont encore sous le choc. L'odeur des fumées et la suie sur les murs sont encore très présentes. L'appartement où l'incendie s'est déclaré a été placé sous scellés, le temps de l'enquête.

L'appartement des victimes a été placé sous scellés par la police.
L'appartement des victimes a été placé sous scellés par la police. © Radio France - Louise Buyens

Le deux pièces de 30 mètres carrés avait été refait il y a une dizaine d'années, tout comme le reste de l'immeuble et les installations électriques. "Il n'y avait aucun problème de vétusté" selon le propriétaire, qui imagine toutes les hypothèses.  "Lui, il fumait beaucoup, peut-être que le feu est parti de là". 

Des problèmes psychiatriques chez l'une des victimes ?

D'après la police de Bordeaux, l'une des victimes avait des problèmes psychiatriques. "Il n'a jamais été agressif", explique le propriétaire de l'immeuble qui le connait depuis 10 ans. "C'était quelqu'un de calme, posé et sans histoire même si le couple était un peu renfermé sur lui". D'ailleurs, les voisins ne connaissaient pas vraiment les victimes : "On se disait bonjour, bonsoir en passant dans l'escalier" rapporte l'un d'eux.    

Dans cette affaire, il reste une grosse zone d'ombre : alors que tous les locataires ont pu sortir de l'immeuble avant l'arrivée des pompiers,  pourquoi le couple n'a-t-il pas bougé ?  Était-il endormi ? "Impossible", selon leur voisin du dessous qui a entendu des pas chez eux, dix minutes avant l'incendie. "C'est vrai que c'était bizarre, ils étaient enfermés, les stores étaient baissés", raconte un autre voisin.   

La brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes de Bordeaux, en charge de l'enquête, cherche à comprendre ce qu'il s'est passé. Il faudra également déterminer si le couple est mort d'asphyxie ou s'il s'agit d'autre chose.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess