Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gers : en une nuit, deux hommes meurent sur les routes et un fonce dans une boulangerie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Gascogne

La nuit de samedi à dimanche a été particulièrement meurtrière sur les routes du Gers. Deux hommes d'une soixantaine d'années sont morts dans deux accidents distincts qui se sont produits à quelques minutes d'intervalle. Un homme alcoolisé a aussi foncé involontairement dans une boulangerie.

Les gendarmes du Gers sont intervenus six fois sur les routes en moins de 24h.
Les gendarmes du Gers sont intervenus six fois sur les routes en moins de 24h. © Radio France - Bénédicte Dupont (illustration)

Gers, France

Mais que se passe-t-il sur les routes du Gers ? 

Entre samedi 24 août 18h et dimanche 25 août 15h, les pompiers sont intervenus à six reprises pour des accidents, dont deux mortels, et un peu commun.

Deux accidents mortels à quelques minutes d'intervalle

Ils sont d'abord appelés à 21h21 samedi pour un accident à Castéra-Verduzan, à une vingtaine de kilomètres au nord d'Auch. Un homme de 60 ans a perdu le contrôle de sa voiture pour une raison indéterminée et a percuté un poteau électrique en béton. Environ dix pompiers étaient sur place mais ils n'ont rien pu faire.

Deux minutes, plus tard, à 21h23, c'est un homme de 63 ans qui circulait sur son quad, sur une route communale en ligne droite de Margouët-Meymes (à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Vic-Fesenzac), au niveau du lieu-dit Le-Parré, qui a perdu le contrôle de son engin. Il a été éjecté dans un fossé. L'homme avait son casque mais il n'a pas survécu. C'est son épouse qui, s'inquiétant de ne pas le voir revenir, était partie à sa recherche et qui a découvert le corps.

Selon les gendarmes, l'alcool n'est pas en cause dans ces deux accidents.

Il fonce dans une boulangerie

Par ailleurs, à 4h du matin à Mirande, toujours dans la nuit de samedi à dimanche, un conducteur de 29 ans a traversé un rond point tout droit et a terminé dans une boulangerie un peu plus loin. Heureusement, il n'y avait personne dans le commerce et les dégâts sont uniquement matériels. 

Selon les premiers éléments de l'enquête des gendarmes, l'homme avait bu et avait un taux d'alcool dans le sang supérieur à la limite autorisée.

Choix de la station

France Bleu