Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Bombe sous la voie ferrée à Folles : deux nouvelles arrestations ce mardi dans l'affaire terroriste AZF

mardi 12 mars 2019 à 19:29 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin et France Bleu

Deux personnes ont été arrêtées ce mardi dans le cadre de l'enquête sur le groupe terroriste AZF. En 2004, ce mystérieux gang avait menacé de faire sauter les voies SNCF. Une bombe avait été retrouvée sous les rails à Folles en Haute-Vienne. Deux mises en examen avaient déjà eu lieu en juin dernier.

En 2004, une bombe avait été retrouvée sous la ligne Paris-Limoges à Folles, sur indication du groupe terroriste AZF
En 2004, une bombe avait été retrouvée sous la ligne Paris-Limoges à Folles, sur indication du groupe terroriste AZF © Maxppp - Patrice Saucourt

Folles, France

Nouveau rebondissement dans l'affaire du groupe terroriste AZF, qui avait sévi en 2004 en menaçant de faire sauter les voies ferrées françaises. 15 ans après les faits, deux nouvelles interpellations ont eu lieu ce mardi 12 mars dans l'Yonne et en Haute-Savoie.

Deux autres suspects sont d'ores et déjà mis en examen depuis juin dernier dans le cadre de cette enquête menée par la Sous-Division Anti-Terroriste de la police judiciaire.

En 2004, ce mystérieux groupe "terroriste" avait menacé de faire sauter le réseau ferré français pour obtenir une rançon de l'Etat. Une bombe prête à exploser avait notamment été retrouvée sous la ligne Paris-Limoges à Folles, dans le nord de la Haute Vienne.

Le groupe AZF avait abandonné toute activité après l'échec d'une remise de rançon près de l'aéroport de Montargis (Loiret) en mars 2004.