Faits divers – Justice

Deux nouvelles gardes à vue dans l'affaire des explosifs de Lanmeur

Par Benjamin Bourgine et Annaïg Haute, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel mercredi 25 janvier 2017 à 18:57

Le centre des impôts de Lanmeur, en décembre 2013
Le centre des impôts de Lanmeur, en décembre 2013 © Radio France - Photo PQR / Le Télégramme

Deux hommes ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'affaire de Lanmeur, près de Morlaix. En décembre 2013, des explosifs et des inscriptions indépendantistes avaient été retrouvés à côté du centre des impôts. Hier soir (mercredi), l'une des gardes-à-vue a été levée. L'autre se poursuit.

Deux hommes, âgés de 74 et de 22 ans, ont été arrêtés mardi en Bretagne. Le plus âgé des deux a été interpellé à Penmarc'h (Finistère). Ils ont été placés en garde à vue, à Rennes dans le cadre de l'enquête sur les explosifs de Lanmeur, près de Morlaix. Ces interpellations ont été réalisées sur commission rogatoire par un juge anti-terroriste.

Le plus jeune des deux hommes est ressorti hier (mercredi) soir de garde-à-vue. Dans une vidéo tournée par ses proches et diffusée sur les réseaux sociaux , ce militant indépendantiste de Dinan explique simplement qu'il va désormais se faire discret sur Facebook.

Bombe artisanale et slogans indépendantistes

En décembre 2013, des explosifs et des inscriptions indépendantistes avaient été retrouvés à côté de ce centre des impôts finistérien. Les démineurs étaient intervenus, et avaient dû évacuer une école et des entreprises situées autour du centre des impôts pour neutraliser l'engin, qui comprenaient bien 5,5 kg de poudre et un dispositif de mise à feu.

Les gardes à vue précédentes n'avaient rien donné

Dans le cadre de cette affaire, il convient de rester prudent, car d'autres interpellations avaient déjà eu lieu. Mais les gardés à vue, à l'époque, un couple de quimpérois, avait finalement été mis hors de cause.