Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux nouvelles mises en examen dans l'affaire de l'agression d'un élu RN à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Deux nouvelles mises en examen dans l'affaire de l'agression d'un élu RN à Nîmes. Deux jeunes gens âgés d'une vingtaine d'années qui se sont livrés spontanément à la police. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Les deux auteurs présumés ont été présentés au magistrat chargé de l'enquète.
Les deux auteurs présumés ont été présentés au magistrat chargé de l'enquète. © Radio France - Ludovic Labastrou

Nîmes, France

Les suites de l'agression de l'élu RN Yoann Gillet. Deux Nîmois âgés d'une vingtaine d'années se sont présentés ce jeudi spontanément à la police comme étant deux des quatre agresseurs présumés toujours en fuite. Ils ont été mis en examen ce vendredi par le juge d'instruction chargé de l'affaire et placés sous contrôle judiciaire.

Violence aggravée, en réunion et avec préméditation

Les deux jeunes Nîmois, inconnus des services de police et "bien insérés socialement", reconnaissent avoir pris part à ce que la justice qualifie "d'agression et non de rixe ou de bagarre". Ils indiquent ne pas appartenir à "une quelconque organisation antifa" (antifasciste) contrairement à ce qu'affirme encore l'élu RN et "avoir répondu à des insultes". Sur six agresseurs présumés, quatre ont d'ores et déjà été mis en examen dans cette affaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu