Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux nouvelles mises en examen dans l'affaire des coups de feu d'Offemont

jeudi 1 novembre 2018 à 19:14 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

On vient de l'apprendre: trois personnes ont été interpellées en fin de semaine dernière dans l'enquête sur les coups de feu tirés en septembre dernier à Offemont. Deux ont été mis en examen pour tentative de meurtre en bande organisée. L'un de ces individus est soupçonné d'être l'un des tireurs.

La voiture des tireurs présumés avait été retrouvée dans un garage de Belfort
La voiture des tireurs présumés avait été retrouvée dans un garage de Belfort © Maxppp - .

Offemont, France

Trois nouvelles interpellations dans l'affaire des coups de feu à Offemont le 9 septembre dernier. Un groupe d'individus, au visage caché, qui circulait dans une voiture, avait tiré une quinzaine de coups de feu à la kalachnikov en direction d'un groupe de jeunes sans blesser personne dans le quartier de l'Arsot. Deux des individus ont été mis en examen pour tentative de meurtre en bande organisée et écroués. Il y aurait parmi eux l'un des deux tireurs présumés. 

Cinq personnes mises en examen dans ce dossier

Dans cette affaire, il y a eu cinq personnes mises en examen pour l'instant. Les trois premiers l'avaient été une semaine après les faits, ils avaient été interpellés à Héricourt. La voiture utilisée avait également été découverte quelques jours après les coups de feu dans un garage de Belfort avec une kalachnikov à l'intérieur. 

L'enquête est toujours ouverte.