Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux nouvelles mises en examen de gérants de coffee shop à Bordeaux

vendredi 27 juillet 2018 à 16:17 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Les deux co-gérants du coffee shop Green Haven ont été mis en examen, indique dans un communiqué le parquet de Bordeaux. Une nouvelle information judiciaire a été ouverte après un première affaire à Bordeaux mi juillet, alors que la Chancellerie a réclamé un renforcement de la répression.

Illustration - coffee shop
Illustration - coffee shop © Maxppp -

Bordeaux, France

Face à la multiplication des coffee shops en France, la chancellerie a rappelé, à l'ensemble des procureurs, le cadre légal très restrictif applicable, leur demandant d'assurer avec "fermeté" la répression des infractions constatées, selon une information révélée par le Figaro. Mises en examen, boutiques fermées: les coffee shops vendant des dérivés du cannabis sous forme de crèmes, tisanes ou cookies sont depuis plus d'un mois, dans le viseur des autorités qui ont décidé de frapper un grand coup pour stopper leur prolifération.

Dans un communiqué, le parquet de Bordeaux annonce qu'une deuxième perquisition a été réalisée dans un deuxième coffee shop ouvert à Bordeaux, le "Green Heaven" le 24 juillet. Plusieurs sachets et bocaux "réagissant positivement aux tests d'identification cannabis", ont été saisis. Les deux co-gérants ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire pour acquisition, détention transport, offre ou cession non autorisés de stupéfiants a été ouverte.

Une première information judiciaire avait été ouverte le 12 juillet concernant "le Marty Compagnie". Le gérant avait également été mis en examen.