Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Deux nuits de violences urbaines en quelques jours dans la cité de la Gabelle à Fréjus

-
Par , France Bleu Provence

Deux épisodes de violences urbaines en quelques jours aux abords de la cité de la Gabelle à Fréjus (Var). En fin de semaine dernière, puis dans la nuit de lundi à mardi. Un jeune de 18 ans a d'ailleurs été interpellé puis jugé en comparution immédiate mercredi.

Le commissariat de Fréjus- Saint Raphaël
Le commissariat de Fréjus- Saint Raphaël © Radio France - C. MARQUES

Deux épisodes de violences urbaines en quelques jours aux abords de la cité de la Gabelle à Fréjus. En fin de semaine dernière , puis dans la nuit de lundi à mardi. Un jeune de 18 ans a d'ailleurs été interpellémardi matin très tôt dans le cadre de ces violences urbaines. Placé en garde à vue, l'apprenti plombier a été jugé en comparution immédiate ce mercredi. Le tribunal correctionnel de Draguignan l'a condamné à six mois de prison assortis d'un sursis mise à l'épreuve.

Même mode opératoire chaque nuit. Des palettes et du mobilier urbain sont rassemblés au niveau des différents points d'entrée de la cité, et des individus y mettent le feu. L'objectif est évidemment de faire intervenir les pompiers et les policiers. Et quand ils arrivent, ils reçoivent une pluie de caillasses, de pavés, et de projectiles en tout genre. 

Les policiers ne reculent pas et parviennent à disperser le groupe d'individus cagoulés avec des grenades de désencerclement et des gaz lacrymogènes. "La Gabelle n'est pas une zone de non droit. Les gens du quartier sont excédés. Certains nous ont même aidés pour retirer les palettes. On ne laissera jamais cette cité aux mains de trafiquants, et nous reviendrons autant de fois qu'il le faudra" martèle la commissaire divisionnaire Béatrice Fontaine, patronne des policiers de la circonscription.

Des violences urbaines dont on peut se demander si elles ne sont pas une réponse après la saisie de 600 grammes de résine de cannabis dans un appartement de la cité il y a quelques jours, et à l'interpellation de trois personnes dans cette affaire, deux mineurs et un majeur. Le majeur a d'ailleurs été placé en détention provisoire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess