Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux personnes interpellées à Limoges dans une enquête sur un trafic de stupéfiants

mercredi 10 janvier 2018 à 16:57 Par France Bleu Limousin, France Bleu Limousin

Deux personnes ont été interpellées ce mercredi matin dans le quartier de Beaubreuil à Limoges, lors d'une opération de gendarmerie, menée dans le cadre d'une enquête sur un trafic de drogue, entamée il y a déjà plusieurs mois.

Opération de gendarmerie menée ce mercredi matin (photo d'illustation)
Opération de gendarmerie menée ce mercredi matin (photo d'illustation) © Maxppp - Sébastien Jarry

Limoges, France

Cette opération, menée par 40 militaires du groupement de gendarmerie de la Haute-Vienne, de l’antenne GIGN de Tours et de l’escadron de gendarmerie mobile de Bellac, était en fait la suite d'une enquête déclenchée il y a huit mois, après la saisie en mai 2017 dans le quartier de Beaubreuil de 4,5 kilos de cannabis. Cette saisie était elle-même consécutive à l'arrestation d'un homme en possession de cannabis du côté de St Léonard de Noblat. 

Un homme de 27 ans, déjà connu de la justice, et soupçonné d'être "à un bon niveau dans l'organisation du trafic" d'après le parquet de Limoges, était recherché. Il a donc été interpellé ce mercredi matin, de même qu'un second individu, dont le rôle éventuel dans le trafic n'est pour l'instant pas établi. Des vérifications sont en cours.

Des armes également saisies

450 grammes de cannabis supplémentaires ont également été saisis, de même que 31 grammes de cocaïne, et plus de 3500 euros en numéraire, selon la gendarmerie. Trois armes à feu, avec leurs cartouches et munitions ont également été récupérées. Il s'agit d'un pistolet automatique, d'un pistolet mitrailleur Sten, et d'un fusil à pompe. Des appareils multimédias "dont la provenance frauduleuse est suspectée" ont également été saisis.

Les deux hommes interpellés ont été placés en garde à vue. Les enquêteurs souhaitent entendre leurs explications sur leur rôle éventuel dans l'affaire de trafic de stupéfiants, mais aussi sur la provenance des armes retrouvées, et sur l'usage éventuel auquel elles étaient destinées.