Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux plaintes déposées pour une agression raciste dans un bus de Limoges

vendredi 1 juin 2018 à 16:52 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin

Un homme est visé par les plaintes de deux passagers d'un bus TCL, suite à une agression survenue ce jeudi à Limoges. Il a proféré des insultes racistes, craché vers des voyageurs et frappé une femme à coups de poing.

L'agression s'est déroulée dans un bus limougeaud de la TCL ce jeudi matin (photo d'illustration)
L'agression s'est déroulée dans un bus limougeaud de la TCL ce jeudi matin (photo d'illustration) © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

La police est intervenue pour une agression dans un bus du réseau TCL, ce jeudi à Limoges. Les agents ont interpellé un homme de 54 ans qui s'en est d'abord pris à deux jeunes de 13 et 16 ans. Ils se plaignent de crachats en leur direction et d'intimidation. Les faits corroborés par les témoignages des autres voyageurs, se sont produits sur la ligne 10, près du quartier de Beaubreuil.

Une femme de 33 ans qui est intervenue pour les défendre, a été prise à partie à son tour. Originaire du Gabon, elle a essuyé des propos racistes puis a reçu 4 coups de poings au visage. Elle souffre de légères blessures à la tête. Deux de ces voyageurs ont décidé de porter plainte. Lors de sa garde à vue, l'auteur a minimisé les faits mais face aux images de vidéosurveillance, il les a reconnu. Déjà condamné à 18 mois de prison dont 12 ferme pour des faits similaires, il devrait être jugé en comparution immédiate lundi prochain.