Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux Poitevins condamnés pour l'agression d'une personne âgée à la sortie de la messe à Saint-Benoît

mercredi 26 juillet 2017 à 19:28 - Mis à jour le mercredi 26 juillet 2017 à 21:09 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

L'affaire avait provoqué une vive émotion à Saint-Benoît, dans la Vienne, en octobre dernier. Un vieille dame de 83 ans avait été victime d'un vol à l'arraché de son sac à main à la sortie de la messe. Les deux auteurs ont été condamnés ce mercredi à trois ans de prison dont un an et demi ferme.

Le procès s'est tenu au tribunal correctionnel de Poitiers après neuf mois d'enquête
Le procès s'est tenu au tribunal correctionnel de Poitiers après neuf mois d'enquête © Radio France -

Poitiers, France

Le procès qui s'est tenu ce mercredi au tribunal correctionnel de Poitiers est l'aboutissement de neuf mois d'enquête. Le 15 octobre dernier, deux hommes volent à l'arraché le sac d'une personne âgée de 83 ans, à la sortie de la messe, à Saint-Benoît, dans la Vienne. La vieille dame fait une lourde chute et les deux individus s'enfuient.

Une victime visiblement toujours très touchée. D'ailleurs elle n'a pas souhaité venir à l'audience ni se constituer partie civile. L'octogénaire a peur a chaque fois qu'elle sort de chez elle. Les séquelles physiques aussi ont été importantes. Lors de sa chute l'octogénaire se blesse grièvement : six côtes cassées, un poumon perforé, une plaie à la tête. "Vous vous rendez compte des conséquences ?" demande le président du tribunal. "Maintenant oui" dit l'un des prévenu, tête baissée.

Pour de la drogue

Ce sont les analyses ADN qui ont permis de retrouver les deux agresseurs. Un crachat et une bouteille de bière. Deux Poitevins de 25 et 45 ans qui travaillent, en CDI, ils n'ont quasiment jamais eu affaire à la justice mais ils consomment de la drogue. "On voulait trouver de l'argent pour acheter un gramme de cocaïne", explique l'un des prévenus.

Ils finissent pas reconnaitre qu'ils n'ont pas choisi le lieu et le moment par hasard. Ils voulaient cibler des personnes vulnérables. "C'était une grosse erreur" glisse l'un d'eux. "Il n'y avait pas d'intention de blesser", plaide une des avocate de la défense. Des faits "d'une extrême violence" insiste de son coté la procureure, qui dit-elle "a quelque chose près auraient pu terminer devant une cour d'assises".

Les deux hommes écopent de trois ans de prison dont un an et demi ferme. Ils ont été conduits en prison à l'issue de l'audience.