Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux policiers blessés lors d'une interpellation à Montargis

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Un homme de 46 ans est en garde à vue depuis samedi soir à Montargis. Interpellé pour ivresse publique manifeste, il est accusé d'avoir frappé deux policiers dans la voiture qui le transportait au commissariat, alors qu'il était menotté. Les fonctionnaires présentent "des blessures sérieuses".

Image police
Image police © Radio France - Loïck Guellec

Montargis, France

Vers 21 heures samedi, les policiers interviennent dans un bar du centre-ville de Montargis, Le Cactus Mex, à la demande du patron de l'établissement. Motif : un individu éméché se comporte de façon très virulente, et ne cesse de proférer des insultes.

Un déchaînement de violences"

Quand ils arrivent, l'homme de 46 ans est maintenu au sol par plusieurs clients. Les policiers lui passent les menottes et l'embarquent "pour ivresse publique manifeste", direction le commissariat. C'est dans la voiture de police qu'a lieu "un véritable déchaînement de violences contre les policiers", précise le procureur de la République de Montargis.

Menotté, l'individu aurait frappé les policiers à coups de pied

Selon Loïc Abrial, l'homme menotté profère des menaces de mort et des outrages envers les policiers. Et il frappe deux fonctionnaires de police à coups de pied. Le conducteur du véhicule de police, âgé d'une trentaine d'années, souffre d'un arrachement osseux de la main et a aujourd'hui quinze jours d'ITT (incapacité temporaire totale). 

Deux policiers blessés

Un second policier, d'une quarantaine d'années, a vingt-et-un jours d'ITT, en raison d'une fracture du poignet qui devrait nécessiter une intervention chirurgicale. "Ce sont des blessures sérieuses et des violences importantes", explique Loïc Abrial ce dimanche.

L'homme nie les violences

Placé en garde à vue depuis samedi à 21h30, le quadragénaire nie les faits et affirme que ce sont les policiers qui l'ont frappé. Il est légèrement blessé au nez, "suite à l'intervention des clients du bar" avant l'arrivée de la police, indique le procureur.

Déjà connu des services de police, ce Montargois devrait être déféré au palais de justice ce lundi. Une enquête est en cours, pour recueillir des témoignages et examiner les images de vidéo-surveillance éventuelles. Et l'homme pourrait être jugé mercredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Montargis.

Le bar dans lequel l'individu, ivre, a été interpellé samedi soir à Montargis - Aucun(e)
Le bar dans lequel l'individu, ivre, a été interpellé samedi soir à Montargis - Capture d'écran Google Maps
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu