Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux policiers de la Bac de Dax agressés à coups de matraque par des mineurs lors d'une interpellation

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

C'est un simple contrôle qui a donné lieu à des faits d'une violence inouïe à Dax, dans la nuit de ce samedi 26 juin à dimanche 27 juin. Deux policiers de la Brigade Anticriminalité de Dax ont été roués de coups par une dizaine de mineurs sur les berges. Ils se sont vu prescrire deux jours d'ITT.

Illustration voiture de police BAC. Gyrophare. Panneau police.
Illustration voiture de police BAC. Gyrophare. Panneau police. © Radio France - Sylvie Duchesne

Deux policiers de la Bac de Dax ont été violemment agressés par un groupe de mineurs dans la nuit de ce samedi 26 juin au dimanche 27. Un peu avant minuit, ils repèrent deux conducteurs de scooter au comportement dangereux. L'un d'eux fait des roues-arrières, l'autre a une plaque d'immatriculation non conforme. Les officiers tentent alors de les interpeller mais les jeunes refusent d'obtempérer. Début d'une course-poursuite dans les rues de Dax qui mène les deux policiers allée des Baignots juste derrière le casino. 

Les deux conducteurs sont repérés parmi un groupe d'une dizaine d'autres jeunes. Nouvelle tentative d'interpellation qui cette fois tourne mal : l'un des policiers est poussé au sol et roué de coups de pieds, de poings et de coups de casques. Sa matraque télescopique lui est subtilisée et servira d'arme pour continuer de le violenter. Violemment blessé au crâne et au visage, ses blessures lui vaudront neuf points de suture. 

Une scène "d'une rare violence"

Le deuxième policier est aussi pris à partie et violemment bousculé. Cette scène "d'une rare violence", souligne le procureur de Dax, ne s'arrête que lorsqu'un troisième policier intervient. 

L'un des jeunes est interpellé dans la foulée. Trois autres le seront dans les heures qui suivent. Les quatre mineurs sont âgés de 16 à 17 ans et ne sont pas connus des services de police. Les investigations se poursuivent pour identifier les autres participants.

En état de choc, les deux policiers se sont vu prescrire deux jours d'Interruption Temporaire de Travail. 

Dans un post Facebook, la préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyzer, "condamne avec la plus grande fermeté la grande violence dont ont fait preuve ces individus contre (les) fonctionnaires de Police."

Le procureur de Dax a ouvert une information judiciaire pour violences avec trois circonstances aggravantes : en groupe, sur personne dépositaire de l'autorité publique et avec armes. Des faits passibles de sept ans d'emprisonnement. Les quatre mineurs ont été présentés à un juge d'instruction ce lundi après-midi. Ils ont tous les quatre été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess