Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux policiers municipaux belfortains en garde à vue

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Deux policiers municipaux de la ville de Belfort ont été placés en garde à vue ce mercredi matin. En cause: un compte-rendu d'arrestation dans lequel les faits auraient été "altérés". L'ensemble des agents de police de la ville ont débrayé pour montrer leur soutien.

Les deux agents de police sont en garde à vue au commissariat de Belfort
Les deux agents de police sont en garde à vue au commissariat de Belfort © Radio France - Richard Vivion

Ce mercredi matin, deux policiers municipaux de la ville de Belfort étaient en garde à vue au commissariat de la ville. La police nationale les a convoqués pour éclaircir la situation autour d'un compte-rendu d'arrestation rédigé le 17 avril dernier.

Des faits "altérés"

Ce jour-là, un homme conduit un scooter et commet des infractions au code de la route. Les agents, à vélo, partent alors à sa poursuite. L'homme se retrouve coincé dans une impasse et tente de s'échapper. Les policiers parviennent enfin à le maîtriser après avoir reçu des menaces de morts et des coups. L'un des agents s'en sortira d'ailleurs avec 3 jours d'ITT. 

Selon nos informations, c'est le compte-rendu rédigé à la suite de l'arrestation qui poserait problème. Les agents seraient soupçonnés d'avoir "altéré" certains faits dans le rapport. Nous ne savons pas avec précision ce qui leur est reproché. L'enquête se poursuit. La Police nationale et le Parquet n'ont pas donné suite à nos sollicitations.

La Police municipale et la Mairie indignées

La Police municipale s'indigne de cette garde à vue: l'ensemble des agents se sont mis en grève ce mercredi pour montrer leur soutien à leurs collègues. Le délégué départemental du SNPM (syndicat national des policiers municipaux) Lionel Dujancourt avoue "avoir du mal à comprendre" ce qui est réellement reproché à des collègues qu'il décrit comme "exemplaires". 

Le maire de Belfort, Damien Meslot, s'est aussi déclaré très surpris: "C'est quelque chose qui est hors de proportion. Je pense qu'il s'agit d'une simple erreur de rédaction". L'édile dit qu'il ne peut "que comprendre le mouvement de grève des policiers municipaux" face à une garde à vue qu'il considère comme une "humiliation".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess