Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux policiers municipaux blessés lors d'une interpellation mouvementée à Beaucaire

-
Par , France Bleu Gard Lozère

C'est alors qu'ils arrêtaient un homme recherché depuis plus de 6 mois pour divers cambriolages, que les deux policiers, un homme et une femme, ont été pris à partie par six autres individus dans la nuit de lundi à mardi.

Police municipale (illustration)
Police municipale (illustration) © Radio France - Elena Louazon

Deux policiers municipaux, un homme et une femme, ont été  blessés à Beaucaire dans la nuit de lundi à mardi. L'agression s'est produite aux alentours de 1h30 du matin dans le secteur du champ de foire. Ils étaient en train d'interpeller un  individu recherché depuis plus de six mois.

C'est à ce moment là qu'ils ont été pris à partie par six autres individus qui leur ont jeté des projectiles et donné des coups dans leur véhicule. L'homme, qui était recherché pour des cambriolages, dans des communes voisines a finalement pu être arrêté malgré tout et il a été remis à la police nationale au commissariat de Tarascon.

Davantage de prérogatives et de fermeté 

.Joint par France Bleu Gard Lozère, le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a tenu à "saluer le courage des policiers municipaux et leur action quotidienne sur le territoire de la commune". Il demande également au préfet et au procureur de la République "une fermeté absolue à l'encontre des individus concernés et en premier lieu à l'égard de la personne recherchée interpellée, qui doivent être mis hors d'état de nuire".

Au-delà de ce cas particulier, en plein débat sur les pouvoirs des policiers municipaux, Julien Sanchez réclame davantage de prérogatives pour eux : "Les effectifs de la police nationale sont insuffisants et ce sont les municipaux qui se retrouvent en première ligne pour pallier ces manques. Il faut qu'ils puissent agir et pas seulement en cas de flagrant délit.

Les policiers municipaux ne sont pas des idiots. Ils sont suffisamment formés, notamment au maniement des armes, pour assumer des prérogatives plus étendues". Une plainte a été déposée par les deux policiers agressés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess