Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Démantèlement de deux réseaux de passeurs de migrants entre le Maroc et la France

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Deux réseaux de passeurs de migrants ont été démantelés en Espagne apprend-on ce vendredi. Les deux réseaux auraient permis le passage de centaines de migrants, par Irun et Bayonne, au Pays Basque.

La police espagnole annonce l'arrestation de 15 personnes et la saisie de matériel électronique.
La police espagnole annonce l'arrestation de 15 personnes et la saisie de matériel électronique. © Maxppp - Patrick Lefevre

La police espagnole annonce l'arrestation de 15 personnes et la saisie de matériel électronique ce vendredi 21 août 2020. Les filières partent du Maroc pour aboutir à Bayonne affirme la police espagnole dans son communiqué publié ce vendredi matin. Deux réseaux de passeurs de migrants qui opéraient entre le Maroc et la France, en passant par l'Espagne, ont été démantelés. 

Certains migrants étaient démarchés au Maroc, d'autres à leur débarquement sur les côtes espagnoles. Et on leur promettait de les faire passer en France pour 200 euros. Les deux réseaux ont organisé des trajets passant par Madrid, Bilbao, Vitoria, Donosti et Irun. 

Depuis Irun, l'un des réseaux fait monter les migrants dans des lignes régulières de bus, l'autre préfère les acheminer en voiture jusqu'à un centre d'accueil de réfugiés à Bayonne. Là, ils reçoivent des billets pour continuer leur voyage en Europe grâce à une appli mobile sur un téléphone

Les enquêteurs sont partis d'une arrestation en Navarre : un passeur contrôlé plusieurs fois avec des clandestins à son bord. La police espagnole affirme avoir arrêté deux chefs de réseau, 15 personnes au total (six à Bilbao, trois à Vitoria/Gasteiz, trois à Madrid, deux à Irun et une à Lleida en Catalogne).

La police a aussi saisi 3.000 euros et 24 téléphones portables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess