Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux retraités ligotés à Varangéville, les malfaiteurs repartent avec argent et voitures

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une enquête est ouverte par le SRPJ de Nancy après l'agression de deux retraités samedi 6 février à Varangéville. Deux hommes les ont ligotés et, sous la menace d'une arme de poing et d'un fusil de chasse, se sont emparés d'une carte de crédit et deux voitures.

 Les enquêteurs ont été alertés vers 19h15 samedi 6 février (illustration)
Les enquêteurs ont été alertés vers 19h15 samedi 6 février (illustration) © Radio France - Valérie Mosnier

Le couvre-feu venait à peine d'entrer en vigueur ce samedi 6 février lorsque deux individus cagoulés et gantés se sont introduits au domicile d’un habitant de Varangéville (Meurthe-et-Moselle). L'homme, âgé de 87 ans, se trouvait alors en compagnie d'un ami de 76 ans.

L'un des agresseurs était porteur d'une arme de poing, l'autre s'est saisi d'un fusil de chasse appartenant à l'octogénaire. Ils ont ligoté les deux retraités avec du ruban adhésif et visité toutes les pièces de l'habitation. Ils ont obtenu les codes de carte bancaire de l’une des deux victimes. L'un des malfaiteurs est allé retirer de l'argent à un distributeur de billets pendant que le second est resté sur place.

Tous deux ont ensuite pris la fuite en volant deux voitures. L'octogénaire a été hospitalisé. "Son pronostic vital n’est pas engagé", précise le parquet de Nancy. 

Le SRPJ (Service régional de police judiciaire) de Nancy est saisi de l’enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess