Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux-Sèvres : un corps découvert dans un chemin à Mougon

dimanche 31 janvier 2016 à 15:33 Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou et France Bleu

Le corps d'un jeune homme d'une vingtaine d'années a été découvert ce dimanche matin dans un chemin à Mougon, par des joggeurs. Sur place, aucune trace suspecte n'a été découverte. Une enquête est en cours.

La brigade de gendarmerie de Niort est en charge de l'enquête.
La brigade de gendarmerie de Niort est en charge de l'enquête. © Maxppp

Mougon, France

Il est 9 h 30, ce dimanche 31 janvier, lorsque des joggeurs stoppent leur footing matinal. Dans un chemin de terre, à Mougon, dans le Niortais, il aperçoit un corps qui gît sur le sol. Immédiatement, la brigade de gendarmerie de Niort et les pompiers se rendent sur place et procèdent aux premières constatations.

Le corps transporté à l'Institut médico-légal de Poitiers

Il s'agit du corps d'un jeune homme d'une vingtaine d'années. Il y a beaucoup de concordances avec une disparition signalée la veille dans le secteur. "Le corps n'est encore identifié. Il n'est pas abîmé et pour l'heure, aucune trace suspecte n'a été retrouvée sur place. Il se pourrait que le jeune homme soit tombé, par exemple", indique-t-on au parquet de Niort, qui n'exclut tout de même aucune hypothèse.

Le corps, lui, a été transporté ce dimanche à l'Institut médico-légal de Poitiers. Il sera ensuite examiné par un médecin légiste, mardi au plus tard, pour déterminer notamment le jour du décès. Mais pas sûr qu'une autopsie soit pratiquée. 

L'enquête, de son côté, se poursuit à Mougon, menée par la brigade de gendarmerie de Niort.