Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux-Sèvres : deux hommes soupçonnés de 28 faits de cambriolages, vols de véhicules et dégradations

-
Par , France Bleu Poitou

Deux hommes âgés d'une cinquantaine d'années sont soupçonnés d'avoir commis 28 cambriolages, vols de véhicules et dégradations à Aiffres et Niort.

L’enquête menée par les gendarmes de la communauté de brigades de Frontenay-Rohan-Rohan
L’enquête menée par les gendarmes de la communauté de brigades de Frontenay-Rohan-Rohan © Radio France - Noémie Guillotin

Dans les Deux-Sèvres, un duo de malfaiteurs présumés devra répondre de 28 faits de cambriolages, vols de véhicules et dégradations devant la justice. Ces deux hommes âgés de 55 et 56 ans sont interpellés en juin 2020 après la découverte de portes et volets fracturés à l'école maternelle et à la médiathèque d'Aiffres. Rien n'a été dérobé, l'alarme qui s'est déclenchée semble avoir mis en fuite les voleurs.

Des objets "d'origine douteuse" retrouvés chez les suspects

Lors de l'interpellation des deux quinquagénaires, les gendarmes retrouvent de nombreux objets "d'origine douteuse". Ce qui va leur permettre de faire le lien avec d'autres délits commis dans des garages, déchetteries, commerces, bâtiments publics et chez des particuliers à Aiffres et Niort entre décembre 2018 et mars 2020. Une enquête menée par les gendarmes de la communauté de brigades de Frontenay-Rohan-Rohan. 

Les deux suspects, qui habitent Aiffres et sont sans emploi, sont convoqués le 29 avril 2021 devant le tribunal judiciaire de Niort. Une troisième personne est mise en cause pour recel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess