Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux soignantes insultées, brutalisées et séquestrées par la famille d'une patiente en fin de vie

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Fos-sur-Mer, France

À Fos-sur-Mer, une infirmière et l'étudiante qui l'accompagnait ont été brutalisées et retenues en otage par les enfants d'une patiente en fin de vie, décédée jeudi soir à son domicile malgré les soins prodigués. La police a dû intervenir.

Les deux femmes ont accompagné la patiente dans ses derniers instants
Les deux femmes ont accompagné la patiente dans ses derniers instants © Maxppp - Pierre Heckler

Les infirmières à l'hôpital ou à domicile sont parfois confrontées à la violence verbale mais cette fois-ci, ça va plus loin. Ce jeudi à Fos-sur-Mer, l'infirmière et l'étudiante constatent la dégradation de l'état de la patiente en fin de vie, à son domicile. Elles font tout ce qu'elles peuvent mais la dame décède pendant les soins. La réaction de la famille est terrible. Les enfants de la défunte brutalisent l'infirmière, l'insultent, la traitent d'assassin, la menacent de mort. Elle essaie de partir de la maison mais la famille lui barre la route. Il faut l'intervention de la police pour libérer les deux femmes plus de deux heures plus tard.   

Dix jours d'ITT

L'infirmière se voit prescrire dix jours d'ITT (Interruption Temporaire de Travail) mais elle ne porte pas plainte. Elle dit comprendre la douleur de la famille, tout en rappelant qu'elle n'a fait que son travail.

Réaction d'Audrey Ferullo, présidente du Syndicat des Infirmières et Infirmiers Libéraux des Bouches-du-Rhône

Choix de la station

À venir dansDanssecondess