Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux Stéphanois arrêtés pour avoir volé des centaines de vélos en Suisse

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un trafic de vélos volés a été démantelé par la police de Saint-Étienne. Deux Stéphanois se rendaient régulièrement en Suisse pour dérober des deux-roues.

Le frère et la sœur auraient volés plusieurs centaines de deux-roue en six mois.
Le frère et la sœur auraient volés plusieurs centaines de deux-roue en six mois. © Radio France - MC

Saint-Étienne, France

Un frère et une sœur, âgés de 24 et 27 ans, ont été interpellés mardi soir et présentés au procureur vendredi. Ils sont soupçonnés d'avoir organisé un trafic de vélos qu'ils allaient voler de l'autre côté de la frontière suisse pour ensuite les revendre sur internet.

Ils étaient suivis depuis le mois de septembre par les enquêteurs de Saint-Étienne, qui ont vite remarqué la stratégie des deux voleurs. Chaque semaine ils faisaient deux à trois allers-retours, en revenant à chaque fois avec au moins deux vélos volés. 

Tous les trajets se faisaient en train, pour plus de discrétion. Et pendant le voyage entre Genève et Lyon Part-Dieu, ils en profitaient pour poster les annonces sur un site de revente. Ils touchaient ainsi entre 100 et 300 euros par vélo

Mais visiblement ce n'était pas suffisant pour payer les billets de train, puisque les enquêteurs ont aussi révélé que le frère et la sœur voyageaient sans titre de transport et avaient reçu plusieurs centaines d'amendes. 

Si les vélos ne trouvaient pas d'acheteurs, les voleurs faisaient appel à un revendeur de Saint-Étienne. Un homme d'une cinquantaine d'années, interpellé pour recel. L'enquête devra déterminer s'il était complice du trafic ou non. 

Plusieurs vols aurait aussi été commis dans l'Ain, autour de Miribel. En tout, les policiers ont recensé 260 annonces postées ces six derniers mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu