Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux suspects arrêtés pour des braquages à Villelongue-del-Monts et Sorède

-
Par , France Bleu Roussillon

Un homme de 38 ans et un adolescent de 15 ans ont été interpellés lundi matin à Villelongue-del-Monts. L'un se serait attaqué à un bureau de Poste, l'autre à un tabac-bureau de presse. A chaque fois, la même arme a été utilisée.

voiture de gendarmerie
voiture de gendarmerie © Radio France

Le 10 août dernier, peu avant midi, un individu cagoulé et armé d'un fusil à canon scié fait irruption dans le bureau de poste de Villelongue-del-Monts et se fait remettre le montant de la caisse, soit 655 euros.

L'enquête, confiée à la brigade de recherche de Céret ainsi qu'à la brigade territoriale de Saint-Genis-des-Fontaines, s'accélère samedi dernier. A 19 heures le tabac-bureau de presse de Sorède est braqué à son tour. Là encore, le voleur est masqué et tient un fusil à canon scié. 1 300 euros sont dérobés. Les enquêteurs font le lien entre les deux affaires et identifient deux suspects : un homme de 38 ans et un ado de 15 ans.

Deux suspects identifiés et arrêtés

Ils habitent Villelongue-del-Monts et sont arrêtés tôt lundi matin dans deux habitations distinctes. Au cours des perquisitions l'arme du braquage est retrouvée. Ils reconnaissent leur implication. L'un a braqué le bureau de Poste, l'autre s'est attaqué au tabac-bureau de presse.

Mis en examen mardi, l'homme à été placé en détention provisoire, le mineur a été envoyé dans un centre éducatif renforcé en Gironde. Une information judicaire à été ouverte. Les investigations, elles, se poursuivent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess