Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux suspects écroués après la bagarre mortelle de Lisieux

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Premier développement judiciaire après la mort d’un homme de 49 ans dimanche à Lisieux : deux suspects ont été mis en examen et écroués

L'enquête est confiée au parquet de Caen
L'enquête est confiée au parquet de Caen © Radio France - Didier Charpin

Lisieux, France

Quatre jours après la rixe qui a fait un mort à Lisieux, deux hommes de 32 et 35 ans ont été mis en examen pour "violences en réunion ayant entraînées la mort". Selon les premiers éléments d'enquête le ton est monté dans la nuit de samedi à dimanche dans un appartement où quatre personnes passaient la soirée ensemble.

Motif futile, violences extrêmes

Les quatre individus se connaissaient mais la soirée a dégénéré. Deux hommes ont frappé, à coups de pieds et de poings, celui qui habitait les lieux. Un homme de 49 ans qui décédera le lendemain à l'hôpital. Les violences ont aussi visé un autre homme, frappé au visage, qui s'est vu prescrire six jours d'ITT. Selon le parquet c'est un motif futile qui aurait mis le feu aux poudres. Et l’hôte a subi des violences extrêmes. 

Pour l'heure il est encore impossible de savoir si les responsabilités sont égales entre les deux suspects ou si l'un aurait porté des coups plus violents. "Il y a des divergences de propos" confie Carole Etienne, la Procureur de la République de Caen, avant de préciser qu'ils ont "tous deux tendance à minimiser les faits ".  Les deux suspects ont été écroués.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu